CREDEAU

École Polytechnique de Montréal, Montréal, Quebec
Domaines d'expertise

Le CREDEAU est un centre de recherche interuniversitaire voué à la recherche et au développement et à la validation de technologies et à la formation de spécialistes dans le domaine du traitement des eaux. Il se spécialise dans le traitement et la distribution des eaux potables, et le traitement des eaux usées. Il vise à répondre aux besoins de l’industrie, des instances gouvernementales et de la société canadienne selon une approche systémique du cycle anthropique de l’eau en milieu urbain. Les projets menés portent sur l’eau potable, les eaux usées, les procédés de traitement et la chimie des procédés, la microbiologie, l’environnement, l’analyse de risques et la santé publique, l’impact des changements climatiques sur la qualité de l’eau, la prise en compte des problèmes émergents (toxines algales, composés traces) mais aussi l’écotoxicologie couplée aux analyses chimiques pour optimiser et développer les processus de traitement des eaux. Les projets réalisés sont particulièrement orientés vers la recherche appliquée. Ils peuvent se décliner sous forme de partenariats de recherche ou de contrats industriels. En plus des espaces de laboratoires à Polytechnique Montréal, à l’Université de Montréal et à l’École de technologie supérieure, le CREDEAU possède huit unités pilotes mobiles instrumentées, automatisées et d’une flexibilité exceptionnelle, permettant de valider sur site un grand nombre de procédés et de combinaisons de procédés en fonction des variations de qualité d’eau brute, que ce soit en traitement de l’eau potable ou des eaux usées, évitant ainsi l’utilisation d’eaux reconstituées. Les unités sont installées dans des roulottes afin d’en permettre le déplacement vers différents sites d’essais. Les travaux sur la mise à niveau de plusieurs usines de traitement de l’eau potable, dont celles de la Ville de Montréal et de la Ville de Laval, ont été réalisés grâce à ces installations. Les travaux du CREDEAU ont grandement guidé les prises de décision des villes et la vision gouvernementale sur la réglementation. À long terme, ces travaux se traduisent par des coûts de traitement plus faibles et des rejets d’eaux mieux épurés.

Que fait l'installation

Développement et validation des technologies et des procédés de traitement des eaux

Services de recherche

Les services de recherche du CREDEAU s’adressent aux individus et aux entreprises et aux organismes en quête d’expertise dans le domaine du traitement des eaux : renseignements ponctuels, prestations simples, travaux contractuels, collaborations ou partenariats de recherche, veille technologique, études de faisabilité, essais pilotes, soutien au pilotage méthodologique ou analytique, essais de traitabilité, détermination de l’occurrence des polluants et efficacité des traitements sur leur enlèvement, validation des procédés, développement de nouveaux procédés de traitement.

Secteurs d'application
  • Technologies propres
  • Technologies et services de l’environnement
  • Services publics

Nom du laboratoire spécialisé

Nom de l’équipement en service

Résumé de la fonction

Laboratoire de l’eau potable (Polytechnique Montréal)

(chimie analytique, microbiologie incluant Niveau II et espaces de pilotage)

LC-MS/MS

GC-ECD

IC 

ICP-OES

GC-MS avec un SBSE

PCR et RT-PCR

COT mètres

DPA

Réacteurs annulaires

Cytométrie en flux

 

Laboratoire de traitement des eaux usées (Polytechnique Montréal)

(chimie analytique, microbiologie et espaces de pilotage)

Spectromètres infra-rouge et UV-visible

Bioréacteurs/fermenteurs incluant à membrane

Fermenteurs

Digesteur Kjeldahl

CI

 

Laboratoire de Chimie analytique environnementale (Université de Montréal)

LC-MS-MS

Échantillonnage et préconcentration en ligne par double chromatographie

semi-automatisée

 

Laboratoire de phytotechnologies (Université de Montréal/Jardin botanique de Montréal)

Phytozone comprenant un système de culture aéroponique et un système de préparation et de préservation des

échantillons

Croissance contrôlée pour développer des procédés de traitement des eaux usées et des boues à l’aide de végétaux

Centre sur la biodiversité, Institut de recherche en biologie végétale (Université de Montréal)

Bloc chauffant à DCO

Unité de digestion spectrophotomètre

Système d’analyse à deux voies

d’injection d’écoulement

 

Laboratoire de traitement des eaux usées industrielles (École de technologie supérieure)

(chimie analytique, microbiologie et espaces de pilotage)

LC-MS/MS

GC-MS

Spectromètres infra-rouge et UV-visible

Analyseur COT & Kjeldahl

Réacteur automatique

Nébulisateur

 

Laboratoire de traitement des effluents gazeux (Polytechnique Montréal)

GC/MS

GC/PFPD

 

Laboratoire de traitement des boues par bioséchage (Polytechnique Montréal)

Pilote de bioséchage de boues industrielles (Bio Déshydratation Solution Inc.)

 

Laboratoire informatique de conception (Polytechnique Montréal/Université de Montréal)

Système informatique d’analyse/communication

Logiciel BALAS Process simulation

 

Obtention en temps

réel des données d’exploitation hors-site

Modélisation des données pour le développement technologique

Laboratoire de modélisation hydrodynamique de procédés polyphasiques dans des conditions extrêmes (Polytechnique Montréal)

Caractérisation de biocarburants produits à partir de la pyrolyse des boues (GC-MS/TCD, appareil de distillation, CHNS/O, FTIR)

 

Unités pilotes mobiles (Polytechnique Montréal)

Unité de traitement conventionnel – eau potable : 20 m (L) x 5 m (l) x 8 m (H)

Floculation conventionnelle

Floculation et décantation lestée

Filtration granulaire

Ozonation

 

Unité de traitement avancé – eau potable

Traitement des goûts et odeurs, et des micropolluants

Décantation lestée

Ozone - UV

Membranes

Adsorption sur CAP

 

Banc d'essais de nanofiltration automatisé

Automate programmable

Pompes à haute pression et à très faible débit

Vannes motorisées

Capteurs pour le contrôle de procédé

 

Unité de traitement des eaux usées

Sa capacité de traitement dépend de la configuration utilisée, entre 1 et 4 m3/h

Enlèvement biologique de la MO, de l'azote et du phosphore.

Pilote BA: traitement par boues activées  et BRM

 

Unité de traitement physico-chimique et biologique

Sa capacité de traitement est de 2 à 6 m3/h

Les procédés de floculation par flocs lestés (ActifloTM) et de biofiltration sur média flottant (BiostyrTM)

Unités pilotes mobiles (École de technologie supérieure)

Unité d’ozonation, désinfection UV et traitement biologique

Diminution de la toxicité des effluents d’EU

Validation du trait. biologique aérobie à bactéries fixées et de l’oxydation avancée

  • Veolia Water Technologies Canada
  • Degrémont Technologies Ltée
  • EnviroSim
  • Municipalité de Montréal
  • Municipalité de Laval
  • Municipalité de Longueuil
  • Municipalité de Repentigny
  • Municipalité de St‐Hyacinthe
  • Hydro‐Québec
  • Société québécoise d'assainissement des eaux
  • Ressources naturelles Canada
  • Centre Saint‐Laurent
  • Ministère du Développement durable de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire
  • Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation
  • Santé Canada
  • United States Environmental Protection Agency
  • Organisation mondiale de la Santé
  • Zoo de Granby
  • Aqua‐Centrum
  • Biodôme de Montréal
  • Jardin botanique de Montréal