Laboratoire de recherche sur le traitement parallèle

Queen's University, Kingston, Ontario
Domaines d'expertise

Ce laboratoire de la Queen’s University mène des recherches sur diverses techniques novatrices qui pourraient être utilisées de façon concrète à différentes couches pour améliorer la performance et l’extensibilité des systèmes de traitement parallèle et réparti et réduire au minimum leur consommation d’énergie. Nos travaux visent notamment à améliorer la performance et l’extensibilité des sous­systèmes de réseautage et de communication, des couches de messagerie et des moteurs d’exécution pour des grappes à haute performance ainsi que des systèmes et des centres de traitement haut de gamme. Nos recherches continues visent à optimiser le passage de messages et les paradigmes de programmation parallèle hybrides (plusieurs langages, PGAS, CUDA/OpenCL, etc.) ainsi que leurs moteurs d’exécution de communication pour les systèmes informatiques de demain. Ce laboratoire effectue également des travaux dans plusieurs domaines associés aux technologies de réseaux à haute performance (InfiniBand, iWARP sur Ethernet, autres réseaux d’interconnexion à capacité RDMA pour favoriser l’exécution et le développement efficaces d’applications parallèles et réparties. Le laboratoire exécute des travaux d’application. De plus, la consommation d’énergie des centres de traitement et de calcul de haute performance ne cessant d’augmenter, nous explorons de nouvelles stratégies visant à en diminuer la consommation d’énergie et à en améliorer l’efficacité énergétique en ayant un impact limité, voire nul, sur leur performance. Le laboratoire travaille en étroite collaboration avec le milieu universitaire et l’industrie à l’atteinte des objectifs susmentionnés.

Que fait l'installation

Traitement parallèle et réparti, réseaux de haute performance, calcul de haute performance, informatique à faible consommation d’énergie

Services de recherche

Traitement parallèle et réparti, calcul de haute performance en réseau, centres de traitement et de calcul utilisant des grappes de serveurs, réseaux d’interconnexion et sous-systèmes de communication, couches de messagerie, logiciels, moteurs d’exécution de communication, communication collective, paradigmes de programmation parallèle, informatique de haute performance à faible consommation d’énergie, systèmes hybrides à architecture évolutive munis d’accélérateurs (GPU/ Xeon Phi), caractérisation de la charge de travail, étalonnage et évaluation de la performance

Secteurs d'application
  • Aérospatial et satellites
  • Automobile
  • Défense et industrie de la sécurité
  • Énergie (renouvelable et fossile)
  • Finance et assurances
  • Technologies de l’information et des communications, et médias
  • Sciences de la vie, produits pharmaceutiques et équipement médical

Nom du laboratoire spécialisé

Nom de l’équipement

Nombre de grappes de haute performance, chacune composée de:

Serveurs haut de gamme montés sur bâti

 

Réseaux et commutateurs de haute performance (infiniBand, iWARP sur Ethernet, Myrinet, Quadrics, 10 Gigabit Ethernet, Fujitsu)

 

Accélérateurs haute performance de NVIDIA et Intel Xeon Phi

  • Laboratoire national Argonne
  • University of Illinois à Urbana-Champaign
  • University of New Mexico
  • Laboratoires nationaux Sandia
  • Platform Computing