Banc d’essai des technologies océaniques

University of Victoria, North Saanich, British Columbia
Domaines d'expertise

L’installation est un laboratoire facilement accessible, aménagé sur le plancher océanique, permettant d’effectuer du prototypage d’instruments scientifiques et du développement de technologies océaniques et de systèmes d’ingénierie, y compris de la recherche sur des véhicules sous marins, des systèmes de positionnement acoustique et les communications. Il est doté du matériel suivant :

  • nœud de communications et système d’alimentation sous marin pour la mise à l’essai d’instruments océanographiques;
  • réseau acoustique pour l’essai d’algorithmes de communication et de positionnement acoustique sous marins;
  • véhicule téléguidé (VTG) Saab Seaeye Falcon doté de tous les instruments nécessaires pour mettre à l’essai de nouvelles technologies, qu’il s’agisse de nouveaux outils novateurs ou d’algorithmes logiciels;
  • véhicule sous marin autonome (VSA) Bluefin 12 configuré pour effectuer de la recherche et des essais sur de nouveaux instruments pour VSA.

Les ingénieurs du laboratoire possèdent une expérience diversifiée en génie mécanique, en génie électrique et en développement de logiciels. L’infrastructure et la vaste base de connaissances du laboratoire constituent un solide cadre pour la conception d’environnements d’essai efficaces pour un large éventail d’applications.

Que fait l'installation

Recherche sur les véhicules sous- marins, les systèmes de positionnement acoustique et les communications; facilitation du prototypage d’instruments sous- marins.

Services de recherche

Recherches en génie pour des instruments dans le domaine des océans, services relatifs aux VTG (vidéo sous- marine, récupération et déploiement d’instruments), services relatifs aux VSA (mappage et collecte de données scientifiques)

Nom du laboratoire spécialisé

Nom de l’équipement

Résumé de la fonction 

Banc d’essai des technologies océaniques

Bouée de service

La bouée de service de l’OTTB est une structure circulaire mesurant 8 mètres de diamètre et pourvue d’un orifice central de 4 mètres. Son principal rôle consiste à soulever la plateforme récupérable, mais elle peut également servir de plateforme d’essai pour de l’équipement météorologique ou océanographique fonctionnant à la surface ou à proximité de la surface de l’eau. Sur la bouée, il est possible de fournir aux instruments des services de communication en temps réel et une alimentation 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La bouée a déjà permis de réaliser de nombreux essais de génie sur des pièces d’équipement, notamment deux systèmes prototypes de profilage vertical, des essais à long terme sur un réseau d’instruments en eau peu profonde, et l’étalonnage et la caractérisation d’instruments de profilage acoustique.

 

Plateforme récupérable

La plateforme récupérable, qui constitue la pierre angulaire de l’OTTB, est une plateforme circulaire de 4 mètres de diamètre installée à l’intérieur de la bouée de service. En règle générale, elle repose sur le plancher océanique à une profondeur de 80 mètres, mais elle peut être ramenée à la surface à l’aide d’un système de treuil aménagé sur la bouée. Lorsqu’elle est ramenée à la surface, la plateforme est verrouillée en place et peut servir de surface de travail pour les techniciens.

Le module de commande de la plateforme (MCP), dispositif installé en permanence, est raccordé à quai au moyen de câbles électro‑optiques sous‑marins reliés au système d’observation VENUS. Le MCP agit comme une boîte de jonction perfectionnée, divisant en 8 ports distincts l’alimentation et les communications fournies 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et chacun de ces ports est en mesure de prendre en charge sa propre configuration expérimentale pour l’utilisation de nombreux instruments. Ces ports peuvent prendre en charge la plupart des configurations de communication et d’alimentation.

Un accès à distance privé et sécuritaire aux instruments est offert grâce à un réseau privé virtuel (RPV) et des services de réseau local virtuel (VLAN) fournis par les serveurs de l’OTTB dans la station à terre.

 

Système acoustique intégré

L’arène de l’OTTB comprend toute la colonne d’eau de plus d’un kilomètre carré de plancher océanique près de l’observatoire océanique VENUS dans l’anse de Saanich. Le système acoustique intégré (SAI) est formé de cinq tourelles disposées autour de l’arène. Les tourelles font partie d’un long système acoustique de base câblé doté d’un système de synchronisation de précision permettant la réalisation d’essais de systèmes de communication et de positionnement novateurs.

Le SAI est bâti à l’aide de matériel National Instruments et des interfaces LabVIEW et MATLAB. Cela facilite l’exécution de nouveaux algorithmes sur le système et la surveillance de leur efficacité en cours de développement.

 

Projet MANO : Véhicule sous‑marin autonome (VSA) Bluefin‑12

L’objectif du projet MANO était de mettre au point une plateforme de VSA qui pourrait être utilisée conjointement avec l’OTTB pour fournir une plateforme d’essai pour le développement, la mise à l’essai et la comparaison d’instruments sous‑marins installés sur un VSA. Résultat : un VSA Bluefin‑12 configuré disposant d’une charge utile expérimentale facilement modifiable. Les concepteurs d’instruments disposent ainsi d’une plateforme simple, mais robuste, qui réduit au minimum les frais initiaux liés à la réalisation d’essais sur une plateforme de VSA.

Dans le cadre du projet MANO, la charge utile est entièrement indépendante du véhicule principal. Un ordinateur de charge utile distinct interagit avec l’ordinateur principal du véhicule afin d’obtenir des renseignements de navigation et des mises à jour de missions, et de faciliter les communications avec les capteurs de charge utile. Il est relativement simple de mettre à niveau le logiciel de l’ordinateur de charge utile pour la prise en charge de nouveaux instruments, puisque ce logiciel contourne toutes les difficultés associées à l’intégration de la commande des capteurs directement dans le logiciel de commande du véhicule.

Le MANO dispose également d’un réseau standard de capteurs scientifiques et de surveillance qui peuvent être utilisés pour recueillir des données océanographiques et bathymétriques, ainsi que de l’imagerie à l’aide du sonar latéral.

 

Véhicule téléguidé (VTG) Saab Seaeye Falcon

Le VTG Falcon, un véhicule d’observation modifié pour la réalisation de recherches, est utilisé comme véhicule de travail pour le déploiement et la récupération d’instruments, pour le tournage de séquences vidéo sous‑marines et d’autres types de tâches en lien avec un VTG. Il peut également effectuer d’autres types de recherches, notamment l’orientation, la navigation et la commande de véhicules sous‑marins et de nouveaux  outils pour de petites plateformes de VTG.

  • Ocean Networks Canada
  • Service d’archéologie subaquatique de Parcs Canada
  • AML Oceanographic
  • Rockland Scientific
  • Blackwood Scientific
  • Timberstone Tools
  • YSpec Technical Solutions

Titre

URL

CBC News: OTTB autonomous underwater vehicle participates in Franklin search

http://www.cbc.ca/player/News/Technology+and+Science/ID/2271795696/?page=2&sort=MostPopular

Dr. Colin Bradley explains OTTB participation in Franklin search

http://www.youtube.com/watch?v=mxJudp1QT4Q

VENUS underwater observatory uses OTTB facilities for instrumentation testing

http://venus.uvic.ca/tag/ottb/