Réseau ionosphérique de l’Extrême-Arctique canadien

Université du Nouveau-Brunswick, Fredericton, Nouveau-Brunswick
Que fait l'installation

Télédétection radar, météorologie spatiale, communications hautes fréquences, recherche et applications basées sur le système mondial de navigation par satellite et recherche sur l’Arctique

Domaines d'expertise

Dans notre société dépendante de la technologie, les systèmes de communication et de navigation fiables constituent les outils les plus importants du développement économique, de la sécurité et de la protection des citoyens. Compte tenu de l’emplacement géographique de l’Arctique, les systèmes de communication basés sur les satellites ne représentent pas une solution optimale et les systèmes de navigation ne sont pas toujours fiables en raison de la grande variabilité des conditions ionosphériques dans ces régions. L’accent mis récemment sur le développement de l’Arctique a suscité un regain d’intérêt pour l’utilisation des systèmes de communications hautes fréquences (3-30 MHz) et des méthodes basées sur le système mondial de navigation par satellite à des fins de navigation et de positionnement. Cependant, les radiocommunications hautes fréquences à longue portée et les systèmes de navigation et de positionnement basés sur le système mondial de navigation par satellite dépendent fortement de la structure et de l’état de l’ionosphère. La connaissance de l’état de l’ionosphère et la compréhension de ses propriétés deviennent ainsi essentielles pour planifier et établir des liens de radiocommunications hautes fréquences à longue portée et développer des produits de navigation et de positionnement basés sur le système mondial de navigation par satellite. Les variations temporelles et spatiales de l’ionosphère arctique, causées par son interaction directe avec le vent solaire et la magnétosphère, compliquent davantage toute tentative de planification des communications hautes fréquences et d’élaboration de produits de navigation et de positionnement dans cette région éloignée de la planète. L’interaction entre l’ionosphère, le vent solaire et la magnétosphère produit également des « phénomènes météorologiques spatiaux » qui perturbent le fonctionnement des systèmes de navigation et de communications hautes fréquences dans l’Arctique. Des observations ionosphériques fiables qui permettent de formuler des prévisions immédiates ou en temps quasi réel sont essentielles au bon fonctionnement de ces systèmes de communications hautes fréquences et à l’élaboration de produits et de systèmes de navigation précis. Le réseau est constitué d’un réseau unique d’instruments radio (six radars et 25 récepteurs de géolocalisation par satellite) situé dans l’Arctique canadien qui permet de surveiller la météorologie spatiale. Grâce au réseau, les chercheurs surveillent l’ionosphère arctique en temps quasi réel et élaborent des produits de données à valeur ajoutée pour des utilisateurs industriels et gouvernementaux.

Services de recherche

Modèle de propagation arctique à haute fréquence, prévisions météorologiques spatiales, modèle ionosphérique arctique, produits et systèmes d’aide à la navigation terrestre et maritime, et protocoles de communications hautes fréquences.

Secteurs d'application
  • Aérospatial et satellites
  • Défense et industrie de la sécurité
  • Technologies et services de l’environnement
  • Industrie océanologique
  • Élaboration de politiques et Gouvernance
  • Transport
  • Services publics

Nom du laboratoire spécialisé

Nom de l’équipement

Résumé de la fonction

Laboratoire de radiophysique

Oscilloscope haut de gamme, analyseur de spectre, équipement d’essais à haute fréquence

Équipement de conception et d’essais électroniques, instruments de diagnostic à radiofréquences

 

Réseau ionosphérique de l’Extrême-Arctique canadien

Récepteurs de géolocalisation par satellite spécialisés à débit binaire élevé (25)

Radars à haute fréquence (ionosondes) (6)

Mesures des variables observables de géolocalisation par satellite

Mesures des paramètres ionosphériques

  • Trimble Navigation Ltd.
  • Septentrio Satellite Navigation N.V.
  • NovAte Inc.
  • Ministère de la Défense nationale
  • NavCanada
  • Ressources naturelles Canada
  • Agence spatiale canadienne
  • Western University
  • University of Calgary
  • University of Alberta
  • Jet Propulsion Laboratory
  • Massachusetts Institute of Technology
  • Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory
  • Université d’Oslo
  • National Institute of Polar Research

Titre

URL

Canadian Broadcasting Corporation-UNB scientists expand network to track space weather

http://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/unb-scientists-expand-network-to-track-space-weather-1.2439361

Canadian Broadcasting Corporation-Fredericton researchers map weather in space

http://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/fredericton-researchers-map-weather-in-space-1.1387830

Radio Canada International

http://www.rcinet.ca/en/2013/12/03/canadian-research-%20to-understand-solar-wind/