Centre de recherches sur les aérosols atmosphériques du sud de l’Ontario

Université de Toronto, Toronto, Ontario
Que fait l'installation

Centre d’études de la qualité de l’air portant particulièrement sur la façon dont les aérosols agissent sur la santé humaine et l’environnement.

Domaines d'expertise

Le centre est un établissement de recherches environnementales de calibre mondial qui emploie des personnes exceptionnelles et des installations de pointe. Nous  privilégions la pensée novatrice et les résultats de qualité supérieure afin d’obtenir une profonde compréhension multidisciplinaire et pragmatique des origines et des caractéristiques des aérosols atmosphériques et de leur impact sur l’environnement et sur la santé humaine.

Services de recherche

Mesure sur le terrain, modélisation, exploration des données, spectrométrie de masse évoluée et analyse élémentaire des polluants atmosphériques. 

Secteurs d'application
  • Industrie chimique
  • Technologies propres
  • Énergie (renouvelable et fossile)
  • Technologies et services de l’environnement
  • Sciences de la vie, produits pharmaceutiques et équipement médical
  • Services professionnels et techniques (y compris les services juridiques, l’architecture et le génie)
  • Transport
  • Services publics

Nom de l’équipement

Résumé de la fonction

Spectromètre de particules à mobilité rapide TSI 3091

Il mesure en temps réel la répartition dimensionnelle des particules en temps de résolution d’une seconde.

Granulomètre de gaz d’échappement des moteurs TSI 3090

Il mesure la répartition dimensionnelle des particules des gaz d’échappement dans la plage de 5,6 à 560 nm à 10 échantillons par seconde.

Granulomètre à balayage de mesure par mobilité TSI

Il mesure la concentration aérosol en tant que fonction de la taille des particules à l’aide de méthodes d’analyse de la répartition bipolaire des charges et de mobilité différentielle.

Spectromètre de mesure du diamètre aérodynamique des particules TSI 3321

Il mesure en haute résolution et en temps réel des particules aérosol d’une taille de 0,5 à 20 µm et de mesurer simultanément la diffusion lumineuse des aérosols afin d’étudier leur composition.

Microbalance oscillante à élément conique Thermo Scientific avec système de mesure des filtres dynamiques 8500

Le système de mesure des filtres dynamiques de la série 8500  comporte une microbalance oscillante à élément conique permettant de mesurer en continu des concentrations massiques de particules fines PM2,5.

Moniteur d’aérosols ambiants en temps réel hybride continu et synchronisé Thermo 5030.

Il s’agit d’un moniteur massique PM2,5 néphélométrique/radiométrique hybride. Le moniteur comporte un photomètre de diffusion lumineuse haute sensibilité.

Compteur de particules ultrafines P-Trak

Il s’agit d’un appareil mobile utilisé pour la détection et la mesure en temps réel des concentrations (particules/cm3) de particules ultrafines affichant un diamètre inférieur à 0,1 μm. Cet appareil, qui est doté d’un enregistreur de données, est particulièrement utile pour déterminer les sources intérieures de particules ultrafines.

Moniteur aérosol DustTrak

Il s’agit d’un appareil mobile permettant de mesurer en temps réel les matières particulaires PM10, PM¬2,5 ou PM1.0. Le photomètre laser alimenté par pile du moniteur permet de déterminer les concentrations aérosol (mg/m3) et d’enregistrer ensuite ces informations grâce à l’option d’enregistrement des données.

Moniteur de matières particulaires ambiantes à microbalance oscillante à élément conique série 1400a.

Il s’agit d’un système à base de filtres pour contrôler en continu la concentration des matières particulaires. Un balancier inertiel évalue les variations dans la fréquence d’oscillation de l’élément conique comparativement aux concentrations aérosol. Cet appareil permet de mesurer les particules PM10, PM¬2,5 et PM1.0 ou les particules en suspension totales.

Spectromètre de masse à temps de vol  TSI 3800

Il mesure la taille et les composants chimiques à l’intérieur même des particules aérosol d’une taille de 30 nm à 10 μm en quasi-temps réel et de façon continue.

Analyseur de carbone organique et de carbone élémentaire semi-continu thermique-optique Sunset

L’analyseur de carbone organique et de carbone élémentaire analyse de façon semi-continue les concentrations de carbone organique et de carbone élémentaire en un temps d’échantillonnage allant de 6 à 12 minutes. L’appareil privilégie la volatilisation du carbone organique et du carbone élémentaire récupérés sur des filtres quartz de sorte à oxyder chacun de ceux-ci pour déterminer les concentrations respectives.

Spectromètre de suies photoacoustique  DMT

Le spectromètre de suies photoacoustique mesure l’absorption optique et le coefficient de diffusion des particules par technique photoacoustique. Le coefficient d’absorption peut être converti en masse de noir de carbone en extrapolant le coefficient d’absorption de la masse de noir de carbone.

Aethalomètre (AE-21)

Cet aethalomètre bicanal permet de mesurer indirectement la concentration du noir de carbone (carbone élémentaire) aérosol en quasi-temps réel. La résolution temporelle est déterminée par l’utilisateur sur une plage d’une heure à une minute. L’appareil analyse l’absorption optique du carbone élémentaire à l’échelle de 880 nm dans la plage des infrarouges et à l’échelle de 370 nm dans la plage des ultraviolets pour déterminer la concentration massique correspondante d’un échantillon.

Contrôleur de spéciation chimique des aérosols Aerodyne

Il mesure la masse aérosol et la composition chimique des matières particulaires non réfractaires inférieures au micron (c.-à-d., ammoniums, nitrates, sulfates, matières organiques et chlorures) en temps réel (jusqu’à 15 min). Le contrôleur est conçu et fabriqué selon la technologie de spectrométrie de masse d’aérosol, qui combine une lentille focalisante de particules aérodynamiques (~40 à 1 000 nm) avec l’évaporation particulaire thermique sous vide élevé et la spectrométrie massique.

Chromatographe ionique/particulaire

Il mesure de façon semi-continue les gaz et les particules inorganiques solubles dans l’eau à l’aide de la chromatographie et de méthodes de détection de la conductivité. L’appareil, configurable de sorte à mesurer soit les aérosols, soit les gaz, ou ceux-ci simultanément, est constitué de deux dispositifs qui captent et analysent séparément les matières particulaires et les gaz, chacun sur l’un de deux canaux distincts, et avec une résolution temporelle de 15 minutes chacun. Les types d’aérosols d’intérêt comprennent le SO42-, le NO3-, le NO2-, le Cl-, et le NH4+. Les types gazeux mesurés par le CIP comprennent le SO2, le HNO3, le HCl, le HNO2 et le NH3.

Spectromètre de masse aérosol

Il s’agit d’un appareil de contrôle non intrusif qui permet de mesurer la composition chimique des aérosols et qui peut également contrôler la composition chimique en tant que fonction granulométrique des particules allant de 50 à 700 nm. Les mesures particulaires en temps de vol sont utilisées pour déterminer la dimension des aérosols, tandis que la spectrométrie de masse en temps de vol permet d’analyser leur composition avec une résolution temporelle pouvant s’élever à une seconde.

Spectromètre de masse à réaction de transfert protonique

Il mesure en temps réel la concentration des composés organiques volatils avec une limite de détection dans la plage des parties par milliard et avec un temps de réponse matérielle de moins de 100 millisecondes.

Système de contrôle Xact 625

Le contrôleur Xact 625 s’appuie sur une plateforme à rayons X qui permet de mesurer continuellement et simultanément jusqu’à 24 métaux qui se retrouvent dans l’air ambiant. L’appareil utilise l’échantillonnage à bande filtrante bobine-bobine  et l’analyse par fluorescence de rayons X non destructive pour contrôler les métaux dans les matières particulaires ambiantes.

Analyseur mobile des particules dans l’environnement

Il s’agit d’un véhicule d’échantillonnage mobile qui permet de mesurer les variations spatiales et temporelles dans les caractéristiques des aérosols ambiants. Il peut également servir à l’étude des processus atmosphériques, à cartographier la distribution des concentrations aérosol et à déterminer la composition des sources d’émissions et leur répercussion sur la qualité de l’air local et régional.

  • Environnement Canada
  • Network on Climate and Aerosols: Addressing Key Uncertainties in Remote Canadian Environments
  • Ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario
  • AllerGen NCE Inc.
  • Santé Canada